Pour Devenir Entrepreneur il faut: Connaitre ses limites!

devenir entrepreneur

Il existe une loi psychologique qui dit que ce à quoi vous résistez persiste.

Or devenir entrepreneur constitue un défi aux multiples facettes qui génère nécessairement de la résistance, de la frustration et du stress. Dans ce contexte, vos démons sortent de l’ombre et se manifestent au grand jour. Nous devons donc nous pencher un instant sur ce qui génère du mauvais stress et – plus particulièrement – sur l’origine de ce mauvais stress: vos peurs conscientes ou inconscientes.

Celui qui se craint lui-même ne craint-il plus de devenir entrepreneur?

La peur peut être quelque chose de tout à fait salutaire dans certains contextes où votre vie physique risque d'être mise en danger. Mais dans d'autres contextes, la peur peut à l'inverse devenir bloquante et vous empêcher de devenir l'entrepreneur dont vous avez toujours rêvé : vous n'osez pas entreprendre, ne prenez pas de risque, par crainte de …............ (je vous laisse compléter).

Le réflexe naturel, face à ce dernier type de peur, consiste le plus souvent à résister, inconsciemment, en se berçant d'illusions sur le fait que tout va bien (hein les filles!) ou qu'on n'a peur de rien (hein les garçons!) ...

... et, donc, l'entrepreneur finit par se convaincre que la peur, le doute et l'hésitation - qu'il expérimente pourtant au quotidien - ne jouent aucune part dans son insuccès.

Il y a un proverbe chinois qui dit que "celui qui se craint lui-même ne craint plus rien" ce qui, selon moi, sous-entend une parfaite connaissance de soi qui permet de lâcher-prise sur les aspects les plus sombres de notre personnalité et d'évoluer vers une parfaite liberté. Peu de personnes atteignent ce niveau de conscience de soi au cours de leur vie mais, nous avons TOUS la capacité de nous mettre en chemin SI nous en avons la volonté.

La grande majorité d'entre nous préfère feindre d'ignorer ces aspects sombres... que nous refoulons afin d'éviter le coût que cela aurait de... changer nos habitudes! Or, il n'existe pas de plus grande force d'inertie mentale que celle produite par la force des habitudes et des croyances qui les soutiennent. Prétendre "devenir entrepreneur" sans tenir compte de ses propres limites n'est-il pas bien plus risqué que faire face à ses peurs?

Pour devenir entrepreneur, il faut être lucide: lorsque des peurs surgissent au sujet de ce que nous devrions ou pourrions faire de différent, nous justifions mentalement nos échecs par toutes sortes de prétextes qui proviennent de l'extérieur : conjoncture, manque d'argent, manque de temps, manque de chance, incompatibilité avec ce que nous sommes (c'est le fameux "je suis comme je suis"), personnes incompétentes ou incompréhensives, etc.

Avec un peu de pratique, il devient très facile de rejeter inconsciemment la faute sur des facteurs extérieurs. Vous n'êtes alors plus conscient que les racines du problème se trouvent en vous et que vous résistez au changement. Or, ce à quoi vous résistez persiste ; d'où l'importance d'apprendre à reconnaître et accueillir le "côté sombre de votre force" et à lâcher prise pour progresser.

Devenir entrepreneur, c'est décider de faire face

La résistance à essayer de nouvelles choses qui vous rapprochent de vos rêves et de votre objectif de devenir entrepreneur... tout cela ralenti le flux de la prospérité dans votre vie. Cela créée des points d'échauffement - ou pire de rupture - dans votre capacité à agir. Vous devez apprendre à en devenir conscient et à modifier ce qui s'interpose entre vous et votre objectif.

Vous savez, par exemple, que devenir entrepreneur, cela signifie décrocher régulièrement votre téléphone pour contacter de nouveaux prospects ou partenaires mais, au fond de vous, se tapie la peur qu'on vous dise "non"... alors vous justifiez mentalement votre peur en vous convaincant que le téléphone n'est pas fait pour vous et que, de toute façon, les gens ne comprendront pas leur intérêt à travailler avec vous. Pourquoi vous diraient-ils "non" autrement? Vous prenez donc l'habitude de ne jamais utiliser votre téléphone pour prospecter alors que vous savez pertinemment que c'est un outil très efficace pour développer votre entreprise.

Vous voyez le mécanisme? Constatez à quel point cela éloigne de vous ce que vous désirez pourtant le plus : devenir entrepreneur pour faire profiter le plus grand nombre de gens de votre expertise et de votre solution.

Vous devez décider de faire face... puis accueillir cette partie de vous avant de changer ce qui ne vous convient plus ou ce qui n'est plus utile de croire, maintenant que vous avez grandi et acquis toutes sortes d'expériences qui peuvent vous permettre de modifier votre point de vue sur vous-même. 🙂

Lorsque vous pensez à faire face à vos peurs les plus profondes pour réussir dans votre projet d'entreprise, pensez à cela comme une façon naturelle de vous encourager à sortir de votre zone de confort et à prendre le risque de jouer vraiment dans la partie.

Si vous ne le faites pas, lorsque des craintes ou des croyances limitantes ont votre permission pour contrôler vos décisions et vos actions, cela produit:

  1. d'abord le doute,
  2. puis l'hésitation qui...
  3. conduisent à l'abandon.

Vous perdez alors confiance en vous et dans vos capacités, alors qu'il serait bien plus utile de vous dire que si quelqu'un d'autre quelque part dans le Monde est capable de "devenir entrepreneur", alors vous aussi en êtes capable.

Bref, la résistance au changement consiste à garder le pied sur le frein tout en appuyant sur l'accélérateur.

Vous perdez de l'énergie et n'allez nulle part. Et ça n'est pas comme ça que vous pourrez devenir entrepreneur.

About The Author

Jean-Marc Terrel

C’est en vous aidant à comprendre ce que vous êtes réellement appelé à être/faire/avoir et comment y parvenir avec succès que mon métier prend tout son sens: je vous aide à TROUVER votre vrai message, à élaborer un SYSTÈME efficace pour le monétiser et à vous CRÉER un business épanouissant !

Commenter avec Facebook